Gestion RH : comment la crise impacte les professionnels des ressources humaines

gestion RH

Partager l'article sur :

La crise sanitaire provoquée par l’épidémie de Coronavirus a été particulièrement éprouvante pour les professionnels des RH, qui se déclarent au bord de l’épuisement. Comment la profession RH perçoit-elle son métier ? Sur quels leviers peut-elle s’appuyer pour améliorer son quotidien ? Revue de détail des constats et défis qui attendent la profession.

Les RH au cœur de la gestion de crise en entreprise

En première ligne sur le front des entreprises, les RH ont dû gérer en catastrophe la mise en place du télétravail, de l’activité partielle ou encore des protocoles sanitaires… Une situation inédite qui a fait de la fonction RH la clef de voûte de cette organisation de crise. Après un an, 75 % des RH déclarent être davantage sollicités par les salariés. C’est ce que révèle le baromètre Les RH au quotidien, publié par les Éditions Tissot et Payfit. La direction leur demande également plus d’efforts pour mettre en place les meilleures solutions face à cette crise et rassurer les salariés, selon 79% des répondants. Si la phase aiguë de la crise est passée, 9 sur 10 pensent que le niveau de sollicitations sera équivalent et même supérieur à 2020.

Un climat de morosité prédomine chez les RH. 82 % d’entre eux se disent épuisés. 71 % se sentent frustrés et isolés dans leur fonction. Des difficultés qui ne datent pas d’hier. Pour 61 % des répondants, le manque de temps et de ressources sont la principale source de leurs difficultés. Ils citent aussi les évolutions réglementaires et manque de budget. Confronté à un sentiment d’épuisement, un quart d’entre eux envisagent de changer de métier dans les 10 ans. Parmi les raisons évoquées, un quotidien de plus en plus dur.

La fonction RH revalorisée par la crise

71 % ont choisi les RH pour sa dimension humaine et sociale. Avec comme principale source de satisfaction, l’humain. Accompagner les collaborateurs dans leur évolution professionnelle, favoriser la croissance des talents, être attentifs au bien-être des salariés, sont autant de moteurs pour exercer ce métier.

Si la crise les a épuisés, elle a aussi permis de redorer le blason de la fonction RH. 75% pensent avoir une image positive auprès des salariés. 84% auprès des dirigeants. Autre bonne nouvelle, pour la première fois depuis 2018, 61 % des RH interrogés affirment que les directives de l’employeur sont généralement en phase avec les attentes des salariés. « Les RH se sont sentis utiles dans cette période, décrypte Mathieu Bernard. Leur rôle est devenu stratégique. Ils ne sont plus perçus comme une fonction administrative, de support, mais comme un acteur-clé qui accompagnera la reprise d’activité de l’entreprise et contribuera au bien-être de ses employés via, par exemple, la mise en place d’une organisation hybride du travail. »

Les outils digitaux, alliés des RH en temps de crise

Dans ce contexte, les RH se sont appuyés sur les outils digitaux pour gérer les aspects opérationnels et se dégager du temps. Cette année, 83 % des RH interrogés déclarent utiliser les outils digitaux dans leur fonction, un résultat en hausse de 7 points par rapport à 2020. Modules de paie, gestion des absences et congés, et gestion du temps composent l’essentiel de ces outils dont les ¾ s’estiment satisfaits. Ce qui constitue une opportunité pour eux de se concentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée : qualité de vie au travail, formation, gestion des carrières et des compétences.

A noter que 78 % des RH considèrent la qualité de vie au travail comme la principale attente des salariés vis-à-vis des RH. L’étude “le Bonheur au travail vu par les DRH” réalisée par Opinionway pour Microsoft France révèle que neuf DRH sur 10 jugent que la performance a été préservée grâce au travail à distance. Pour cela, l’apport des outils numériques dans ce contexte est jugé indispensable par 82% des répondants. Pour 52% des RH, le développement du numérique permet même un renforcement du lien social. Ils sont 72% à le penser dans les entreprises du secteur des nouvelles technologies, du numérique et de l’innovation. Une préoccupation d’autant plus importante quand on sait que l’ambiance de travail et les collègues arrivent en tête des éléments qui contribuent au bonheur des collaborateurs en entreprises (65%).

(1) Baromètre 2021 “Les RH au quotidien”

Enquête réalisée sur un panel de 825 professionnels des Ressources Humaines en France du 25 janvier au 22 février 2021 par les Éditions Tissot et PayFit

(2) Etude Opinionway pour Microsoft – Le bonheur au travail vu par les DRH – Février 2021

Cet article vous a plu ? Pour n'en manquer aucun, inscrivez-vous à notre blog

Vous aimerez aussi :

Partager l'article sur :