Si on en croit les chiffres les bureaux fermés restent l'espace de travail privilégié des français avec 57 % de préférence contre 29 % pour les open-spaces (Enquête Aquineo de 2017). Le manque d'intimité, la mise en concurrence interne et le bruit sont alors reprochés à ce type d'espace de travail. Pourtant les bureaux partagés sont aujourd'hui plus nombreux. Mais alors où se trouvent les intérêts d'une telle méthode d'organisation ?

Une réponse aux nouveaux besoins des entreprises 

Nettement plus impersonnel mais plus modulable, les nouveaux bureaux ne sont pas attribués à une seule personne. Cette caractéristique représente un réel atout pour les entreprises qui veulent se tourner vers l'open-space. En effet, ce type d'espace de travail s'adapte au besoin de mobilité des entreprises et plus particulièrement de ses salariés. Avec la montée du télétravail et de plus en plus contrats temporaires (stages, freelance, CDD), il est difficile de prévoir l'effectif salarial d'une entreprise en pleine croissance. Les open-space sont alors la solution pour pallier à ce problème : l'ajout ou la suppression de bureaux n'est plus contraignante dans ce type d'espace partagé. 

 

Un gain économique 

En plus d'être mobile et adaptatif, l'open-space est une solution à moindre coût. Contrairement aux bureaux classiques, les open-space ne nécessitent pas la création de cloison, portes et autres systèmes de séparation. On peut aussi ajouter que le manque de cloison permet de gagner quelques mètres carrés supplémentaires. L'investissement financier des entreprises est ainsi limité. 

Compte tenu l'inflation des prix immobiliers, certaines start-up ne peuvent pas se permettre de payer leur propre espace de travail. L'open space n'est plus seulement partagé entre les services d'une même entreprise mais entre plusieurs entreprises distinctes. Cela permet ainsi à de jeunes TPE de se doter de leurs premiers bureaux. 

 

Une solution dans l'intérêt des salariés

Les avantages de l'open-spaces ne se résument pas simplement à des bénéfices internes à entreprise, les salariés ont aussi beaucoup à gagner. En intégrant un tel espace de travail collectif, les salariés pourront noter une communication facilitée. Sans murs, il n'existe plus de barrières physiques pour communiquer. Dans un open-space, les échanges sont bien souvent plus naturels et faciles. Cela permettra notamment aux plus timides d'oser le dialogue. 

C'est aussi le cas pour les rapports hiérarchiques. Fini la boule au ventre avant de se rendre au bureau du Directeur des Ventes. Les managers et opérationnels travaillent désormais au même endroit. Cette proximité géographique ne fera que rapprocher les individus pour permettre un dialogue fluide. Les équipes hésiteront beaucoup moins à solliciter leurs managers ce qui sera bénéfique pour l'accomplissement de leurs tâches professionnel. Le dialogue étant la clef pour faire avancer les projets.

Face à cette synergie c'est l'ambiance générale qui sera impactée. Plus de collaboration, moins de rapports hiérarchiques, plus de dialogue seront les ingrédients d'un environnement de travail positif. 

L'open space peut être une solution pour créer un dynamisme au sein des équipes tout en respectant les besoins de l'entreprise. Toutefois cet espace de travail doit être pensé et tourné vers le bien être du salarié (avec du mobilier adapté par exemple).